En roue libre sur la vallée de Katmandhu.

Ces avatars  ne nous ont pas pour autant gâché cette première journée avec les Royal Enfield Bullets. Il faut à présent trouver un endroit pour dormir à la belle étoile. La carte ne nous apprend rien, elle est en anglais, et les rares panneaux routiers en Hindi. Chercher lorsqu’il fait encore jour est idéal, mais à chaque arrêt, une bande d’Indiens surgis de nulle part vient nous tenir compagnie. Que ce soit pour acheter trois bananes ou pour retirer un moustique dans l’oeil, un mur humain se forme immanquablement très près, autour de nous. Les Indiens nous fixent obstinément. C’est terrible, ils ne peuvent vous observer, sans pratiquement vous toucher.Leurs habitudes de vie (surpopulation, habitat exigu) font qu’ils ignorent la gêne occasionnée par la promiscuité.

 

C’est donc de nuit, et presque comme des voleurs, que nous choisissons un chalmp de maïs pour établir notre camp. A l’aube, armés de tournevis, clés, et pinces, nous ressrons vis et écrous, car de petites fuites se manifestent déjà sur nos motos. Ces opérations d’entretien se répéteront tout le voyage.

 

Dans la première grande ville, Lucknow, après avoir laissé nos bagages dans un hôtel correct, nous partons à la recherche d’un Enfield dealer agréé, pour la première révision. Nous surveillons les opérations :

 

  • nettoyage complet par des jeunes de dix ans,
  • vidange moteur,
  • boîte,
  • fourche,
  • et petits coups de scie sur les porte-axes des culbuteurs, pour une meilleure lubrification (c’est prévu par le constructeur !)

 

Le mécanicien-chef, assisté d’une ribambelle d’apprentis qui dégrossissent le travail, n’intervient que pour les réglages.

 

Au remontage nous sommes contents d’être là pour surveiller que les rondelles de soient pas oubliées sur le sol de terre battue. Et toujours cinquante gamins pour astiquer... Le chiffon est leur gagne-pain.

 

Nous poursuivons vers le Népal. Eviter les grands axes nous conduit à plusieurs postes frontières qui veulent bien nous laisser passer, mais sans les motos. Nous perdons ainsi deux jours, pour finalement traverser à Raxaul-Birganj, sur une grande route. Là, nous apprenons qu’au-delà d’une semaine, chaque moto nous coûtera 100 roupies népalaises par jour. Avec nos vaillantes Royal Enfield bullet, qui se révèlent de bonnes grimpeuses, nous attaquons les contreforts himalayens pour rejoindre Katmandhu.

 

Le paysage est magnifique.

 

Les rizières sculptent les montagnes. En voyant autant de terres cultivées sur un relief aussi abrupt (ici, il n’est pas question de machines agricoles bien sûr), nous sentons les milliers d’années de travail nécessaires à la réalisation de cet ouvrage.

 

Au col de Simbhanjyanj, à 2 488mètres d’altitude, la moto de Pierre subit une abondante fuite d’huile au joint de culasse. Malins, pour économiser l’huile et l’essence, nous descendons par portions en roue libre, sur la vallée de Katmandhu. Evidemment, à force de freiner, ça sent le roussi.

Roadtrip moto en Inde

Le barrage menace d'engloutir forêts et terres cultivées

Les Népalais sont joueurs, rieurs et les les femmes pas farouches. Le temps des hippies et des junkies est révolu : mes trekkers occidentaux sont légion dans Thamel-district, quartier branché de Katmandhu, haut-lieu des grimpeurs. Nous sommes en plein "Depaawali", autrement dit "la fête de la lumière". Bougies et lampes à huile illuminent la cité ancestrale. Des chapelets de pétards résonnent entre les murs des temples.

Char à boeufs à Bophal

En Inde, toutes sortes de véhicules se côtoient et cela ne semble pas être un problème. Question d'habitude, comme nous en ferons l'expérience durant notre voyage.

Offrandes lors de fête religieuse

Distribution d'offrandes, en l'occurence de petits morceaux de carottes.

Vous partez en roadtrip loin de vos proches et vous souhaitez les rassurer le plus simplement possible ? Utilisez un traceur GPS moto !

 

Sans vous soucier de les appeler régulièrement (et selon différents fuseaux horaires, etc). Le traceur GPS Pégase Moto peut être relié à autant d'appareils que vous le souhaitez. Rassurez vos proches avec Pégase Moto !